Connue depuis le XIXe siècle par un sondage effectué en 1865 et qui rapporte qu’il a été trouvé « à 250 met. (sud de la dernière maison de Bulgnéville) en faisant des fouilles, deux médailles d’Antonin le Pieux, un bout de colonne et des substructures » (source : Arch. dép. Vosges : E dpt 81/3 R_1).

Dans les années 80, une clé en fer romaine a été découverte dans les labours d’un champ des Longues-Royes à un endroit où se trouvaient des fragments de tuiles à rebord.

Enfin, lorsqu’il a été décidé de construire un lotissement dans ce secteur, l’INRAP (Institut National de Recherches Archéologiques Préventives) a découvert entre le 27 septembre et le 4 octobre 2012, des vestiges d’une occupation gallo-romaine avec plusieurs bâtiments en pierre, dont l’un était doté d’un bassin maçonné en terre cuite et béton de tuileau.

Bassin découvert lors du sondage

Il a donc été décidé de réaliser une fouille d’archéologie préventive, opération confiée à l’INRAP sous la responsabilité scientifique de Karine Boulanger, par décision du Préfet de Région en date du 30 juin 2015.

Le premier coup de pelle a été donné le 24 août 2015 avec le décapage de la terre végétale à l’aide de deux pelles mécaniques de 150 CV pour mettre au jour les premières substructures, notamment celle de la ferme de la villa au début du mois de septembre.

Découverte des fondations du bâtiment de la ferme du domaine